MÉGOTS JETÉS, FORÊT BRULÉE

MÉGOTS JETÉS, FORÊT BRULÉE

Figurez-vous dans la pinède landaise...

D'après Silvio F.

Figurez-vous : Trônant au milieu de la pinède, une majestueuse fougère dépasse les autres de toute sa hauteur, fière et verdoyante malgré le manque de pluie des derniers jours. Elle est un peu plus haute que les autres, un peu plus belle, et c’est simplement cela qui a suffi au reste de la forêt pour en faire un objet de fascination et d’admiration. Lorsqu’on la croise on ne peut s’empêcher de marquer une pause, de s’arrêter un temps, sous l’ombre paisible d’un massif chêne centenaire ne laissant filtrer que de fins bandeaux de lumières.

P1050549

Figurez-vous : L’asphalte brûlant, dégoulinant sous l’intense regard de l’astre solaire. Une odeur âcre remonte, envahissante, accompagnée d’un son crissant et du visuel inquiétant d’une fumée noire venant rompre avec le bleu azur du ciel. A son bord, un être fatigué, éreinté, luttant pour ne pas fermer les yeux. Pour résister au sommeil, machinalement, il attrape le cylindre familier, l’allume et vient accompagner les rejets de son véhicule avec sa propre fumée. Sans même regarder, il se débarrasse du mégot, le jette hors du véhicule et continue son chemin, les deux mains sur le volant.

INCENDIE FORÊT

Maintenant figurez-vous, surpassant complètement la chaleur de l’été, une infernale fournaise, embrassant et ravageant sans hésitation la forêt. Il faudra un long moment aux lances pour atténuer l’intensité du brasier, ne laissant dans son sillage que cendres et poussières.

On passera devant pour jauger l’étendue des dégâts, pour admirer ou redouter la puissance implacable et absolue des flammes. Mais l’on ne s’arrêtera plus pour s’allonger dans la bruyère sous la protection du grand chêne. Et la belle fougère gît, au milieu de ses sœurs, et nul ne la pleure.

MÉGOTS JETÉS, FORÊT BRULÉE             Campagne citoyenne de prévention incendie

megots jetes cendriers