Circuit des Sources

Circuit des Sources

Venez vous balader au cœur du canton Morcenais et découvrir le Pays des Sources ! De concept simple, ce voyage au fil des sources vous guidera sur le site des fontaines.













SourceArengosse

Arengosse :

* Source de l’Agneau Pascal : réputée véritable cure de jouvence, cette eau donnait force et vigueur aux moutons qui s’y abreuvaient et leur chair était d’une saveur rare.
* Source de l’Eau Rouge (« L’Aygue Rouye ») : la forte teneur en fer du sous-sol landais  explique la couleur rouille ou rougeâtre de l’eau. La source coule à quelques mètres seulement de sa consœur qui elle, étrangement, présente une eau d’une clarté remarquable.
SourceGarrosse

Garrosse : Source Notre-Dame-des-Sept-Douleurs

Située au milieu des pins et en bordure d’un pré, elle est surmontée d’un petit édicule moderne, sur lequel se trouve une statue de la Vierge. Cette source est dédiée au martyre qu’endura la Vierge en temps que rédemptrice. C’est pourquoi son cœur est percé de 7 glaives : 1.la prophétie du saint vieillard Siméon - 2.la fuite en Egypte - 3.la disparition de Jésus au temple pendant 3 jours - 4.la rencontre avec Jésus portant sa croix et montant au calvaire - 5.Marie, debout, au pied de la croix - 6.la descente de Jésus de la croix et la remise à sa mère - 7.l’ensevelissement de Jésus dans le Sépulcre

SourceLesperon

Lesperon : Source Saint Jean

Située sur l’un des 4 grands axes pour aller à Saint-Jacques de Compostelle (« la voie de Tours »), Lesperon est devenue une halte salutaire pour les pèlerins.

De même, la fontaine, installée prés du moulin de Carremonge, recevait le jour de la fête du saint la visite de personnes venues boire et se laver.
Aujourd’hui encore, elle continue à abonder pour le plus grand plaisir des randonneurs et promeneurs occasionnels.
SourceOnesse

Onesse-Laharie : Source Saint-Jean (« La Houn de Sen Yan »)

Sylvain Lacoste (extrait) écrivait : « A Onesse, dans le pré de Lannot, au bord du chemin neuf bordé de peupliers, qui se dirige vers Morcens, il y a une belle fontaine : la fontaine Saint-Jean. Vous descendez du chemin par un petit escalier de bois et de suite à main droite, voici la fontaine. De l’autre côté du pré, tout décoré de fleurs, le ruisseau de Perrac gazouille et court arroser les prés et les pacages où paissent les bretonnes ».Cette eau soigne « les maux de Saint Jean », à savoir les rhumatismes et les douleurs.

SourceOusse

Ousse-Suzan :

* Source Saint Jean-Baptiste : située tout près de la chapelle romane, cette source se remarque par son abri en forme de caveau qui permet les ablutions de tout le corps, sans être vu. Cette eau fortement soufrée est réputée soulager les maladies de peau (eczéma, croûtes de lait, plaies variqueuses).

* Source Saint-Girons : on s’y baignait jadis et on la fréquentait surtout pour ses vertus contre les douleurs et maux de tête. Aujourd’hui encore, on peut s’étonner de la présence de linges ou chiffons posés sur la barrière qui ont servi à frotter les parties malades du corps.

SourceSinderes

Sindères : source Sainte Marie Madeleine

A 100m en contrebas de la route qui mène de l’église à Laharie, la source est encore surmontée de son tronc à offrandes. Le jour de la fête patronale, à l’issue de la grand messe, on allait en procession à la source pour se désaltérer et surtout pour se débarrasser d’embarras gastriques et intestinaux.

Selon la légende, un « ka » (charrette à 4 roues) typique des Landes fut un jour englouti dans la source avec ses bœufs et son conducteur. Les enfants ont longtemps cru voir les débris du chargement parmi les plantes qui poussaient autour.

SourceYgos

Ygos Saint Saturnin : source Saint-Cla

Elle se situe près du lieu-dit « la Capère » (la Chapelle) en direction de Luglon. En réalité, trois sources distinctes la composent, chacune avec des vertus curatives spécifiques :
  • la plus éloignée, sur la droite, soulage sciatiques et rhumatismes
  • celle du milieu, les maux de tête et les yeux
  • la dernière, qui alimente le lavoir, favorise la marche des enfants